Présentation de l’escalier droit

Épuré, mais imposant, existant dans tous les styles, l’escalier droit inspire à la fois simplicité et assurance. Pourquoi et quand choisir ce type d’escalier pour parfaire l’aménagement de votre maison ? Quels sont ses points faibles ? Ici un petit guide pour mieux l’utiliser.

Un escalier vite et bien installé

Première raison pour laquelle vous devez opter pour un escalier droit en construisant votre maison : ce modèle est le plus facile à construire, mais aussi le plus aisé à installer. Ceci tient de sa simple structure droite, même dans le cas où vous optez pour un escalier plus original, transparent par exemple.

De plus, il est fait pour vous si vous  disposez de suffisamment d’espace pour l’accueillir. En effet, imposant, il est le plus encombrant des escaliers en matière de dimension. En général, sa première marche et le plafond doivent être séparés d’au moins 190 cm. Ainsi, il est préférable de l’installer dans une maison assez spacieuse.

Un escalier qui rassure

Etant à la fois compact, large et simple, l’escalier droit offre un maximum de confort d’utilisation. Cependant, pour garantir robustesse et stabilité, il doit présenter les bonnes dimensions, notamment au niveau de la hauteur et de la largeur des marches. Ce qui garantira aussi votre sécurité et le rendra moins raide.

Si vous tenez à installer ce type d’escalier chez vous, alors que votre intérieur est assez étroit, il vaudrait mieux opter pour un modèle assurant dans ce cas confort et sécurité, comme l’escalier version échelle de meunier.

Escalier droit dans un lycée

Personnalisez votre escalier

Faisant généralement office d’escalier principal, cette structure sert tout simplement d’accès à l’étage supérieur ou à une mezzanine. Pour qu’elle puisse refléter véritablement vos goûts, elle peut ou non être dotée de contremarches. Puis, ainsi, si l’agencement de votre pièce le permet, votre escalier peut de surcroît servir de meuble de rangement, d’angle ou classique.

Les divers styles d’escalier droit

Pour une meilleure personnalisation, vous avez le choix entre différents matériaux pour votre escalier :

  • L’escalier autoporteur : ses marches sont en console et de préférence en bois massif, les types de bois les plus couramment utilisés étant l’hêtre, le frêne, le noyer, le merbau et le kambala. De plus, cet escalier est disponible sous trois formes : en voûte, sur support métallique ou remplissant toute la section qui lui est consacrée.
  • L’escalier en bois brut : il s’incruste parfaitement dans les décors en bois, au style rustique, cependant, il apportera aussi une note d’exotisme aux intérieurs modernes et plus habillés. Souvent en chêne, il se veut plus esthétique dépourvu de contremarches. Les modèles les plus originaux comportent des balustres plats en plus d’une rampe.
  • L’escalier en métal, par exemple en acier gris galvanisé. Il est idéal pour rehausser les décors contemporains, mais également pour créer une ambiance rétro. Duplex et garçonnières y trouveront particulièrement leur compte : cet escalier inspire une déco façon brocante.
  • L’escalier transparent : parfait pour les intérieurs luxueux ou tout simplement apporter une note finale de luminosité à un décor moderne. Il vient aussi alléger une décoration colorée et riche. Faite en verre, cette structure se veut délicate : elle conviendra aux personnes minutieuses et vigilantes, compte tenu de sa matière fine, qui peut être par exemple du cristal structural.

En somme, vous pouvez opter pour ce type d’escalier dans le cas où vous recherchez un modèle économique, pour décorer une pièce à fort passage, puis pour gagner de l’espace en le transformant en meuble de rangement ou encore lorsque vous avez un espace de recul suffisant pour qu’il soit aussi pratique qu’esthétique.

Notez que ce type d’escaliers s’accommodera ensuite bien plus facilement d’un monte escalier accessible.

Envie de laisser un commentaire ?